retour Constantine métiers



L'avenue doit son nom à Dominique FORCIOLI avocat corse de Constantine, qui fut député puis sénateur de Constantine de 1883 à 1898.


Dominique FORCIOLI (1838-1917) est né à Ajaccio et finira sa vie également dans cette ville. Radical-socialiste, il œuvra pour la nécessité de
faire contrôler l'action du Gouvernement général par un organisme composé d'élus, et s'opposa à la politique bélliqueuse du Général Boulanger.
A côté de l'avenue Forcioli, se trouve la gare de Constantine point de passage des trains de voyageurs des Chemins de Fer Algériens (CFA)


Entre autres commerces, le bar restaurant "Au Coq d'Or" était au 4 de l'avenue Forcioli. L'autre coq plus connu de Constantine était perché sur la
colonne qui commémorait la Victoire de 1914-1918. Il se trouvait au bout de l'avenue Joly de Brésillon, sur la place de la Brèche face au théâtre.

COMMERCES jusqu'en 1953
01 MASSALI Rachid journaux,tabacs
02 VAGUEL R. ciment,matériaux construction
03 GUERRE M. oisellerie
04 COQ D'OR bar,restaurant
05 SHERERY charcuterie
05bis CORIGI boulangerie
06 MOMPERT salon de coiffure
08 ROBIN M. machines agricoles
12 BOCUIR cordonnerie
16 DJEBALI A & Y épicerie
18 GUITANI BOUDJEMA épicerie
22 KHALEF M. import export
26 KALIFA M. marchand de meubles
28 VASSILLADIS B. ébénisterie,meubles
28 ZERDOUN D. ferblanterie
29 Mlle BARTOLI professeur de piano
31 AURIERES architecte
** "CAFE DES CHEMINOTS" face à MASSALI (02 ?) café,bar,débit de boissons
** ATTAL J. salon de coiffure
** BASILE menuiserie
** BAUKRAA Aissa épicerie
** DRAI A & R salon de coiffure
** HENRY BAR café,bar,débit de boissons


Sources: Plan des rues de Constantine (1956) - Documents divers d'internautes contributeurs - Bottin Professions Constantine (éditions Didot-Bottin 1953) - Site internet de Senat.fr

Contact (documents,suggestions)       Livre d'Or